Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par cricri

champion de France

samedi Thomas Bonnet a réalisé une course pleine de panache samedi.

- photos nadine maréchal Deuxième de sa course cadet au terme d’une lutte somptueuse avec le futur champion Mickaël Crispin, le Limousin Thomas Bonnet a confirmé, samedi, à Lignières, l’étendue d’un potentiel prometteur. Les félicitations n'ont eu de cesse d'affluer. À peine, la course terminée, a-t-il posé le pied à terre qu'il a reçu les compliments de toutes parts. Cela s'est poursuivi après sa descente du podium et la réception de sa médaille, puis tout au long du trajet le menant en conférence de presse. Là, Thomas Bonnet y fit part de sa « satisfaction » d'avoir décroché cette deuxième place. « Il y a encore un an, j'étais en Ufolep, donc je ne m'attendais pas à ça ». Mais derrière ce premier sentiment, en pointait un autre. Différent. « Je suis aussi un peu déçu parce que physiquement j'étais très bien, j'avais les jambes pour aller au bout », avoua-t-il. Par ces quelques mots, est sans doute résumé le tempérament d'un garçon qui, à 15 ans, n'a qu'une seule idée en tête quand il est sur un vélo. Animé, sans doute même habité, par la quête absolue de la victoire. « C'est un gagneur » « C'est un gagneur, je n'avais encore jamais entraîné un coureur comme ça, confie David Géraud, son coach au pôle espoirs de Guéret. Il sait ce qu'il veut, il va droit au but. C'est vraiment tout pour la gagne ». La gagne, il l'a manquée samedi, à Lignières, sur des championnats de France qu'il découvrait pour la première fois. Dans la bagarre magnifique qu'il a livrée avec le Breton Mickaël Crispin, il aurait pourtant tout aussi bien pu y prétendre. Si le futur champion s'est montré supérieur dans les parties techniques, Thomas Bonnet, offensif à souhait, était sans doute physiquement un petit cran au-dessus. Il s'en est alors fallu d'un rien, d'une petite faute dans un dévers dans le dernier tour pour que le représentant de la sélection du Limousin soit décramponné de quelques mètres. Un écart infime que son rival sut conserver pour aller cueillir la victoire. « J'ai eu un petit craquement au niveau de ma chaîne et ça m'a fait perdre du terrain, précisa Thomas. Les efforts que j'avais faits en tentant de partir à plusieurs reprises mais auxquels Mickaël a répondu à chaque fois m'ont alors un peu "cramé'' sur la fin ». Reste que Thomas Bonnet a sans doute pris date sur ces championnats de France. Vététiste de formation, il ne disputait cette année que sa première saison de cyclo-cross. Or après avoir terminé 3 e et 2 e sur deux manches du Challenge National, cette médaille d'argent acquise avec un panache étonnant confirme tout le potentiel du garçon et ses aptitudes à exceller sur les différents terrains. « Thomas est quelqu'un qui intègre très vite ce qu'on lui dit, juge David Giraud. Sa principale qualité est l'envie, l'abnégation. Il sait mettre les choses en place pour parvenir à ses objectifs ». De quoi susciter les plus belles promesses pour l'avenir… Le classement 1. M. Crispin (Bretagne) en 29'06''; 2. T. BONNET (LIMOUSIN) à 3''; 3. S. Lepoittevin-Dubost (Normandie) à 5''…; 35. V. Gilly (LIMOUSIN) à 2'29''… Xavier Georges

THOMAS BONNET : 2éme au national FFC Cyclo cross (11 et 12 janvier 2014)
THOMAS BONNET : 2éme au national FFC Cyclo cross (11 et 12 janvier 2014)
THOMAS BONNET : 2éme au national FFC Cyclo cross (11 et 12 janvier 2014)